Actualité


12 juin 2013

Atelier de déconstruction des représentations sur les MSM à Brazzaville

Les 10 et 11 juin 2013, des membres de l'Association des Jeunes Positifs du Congo (AJPC) et de l'Association des Groupes Vulnérables (AVG) ont participé à un atelier de déconstruction des représentations sur les MSM dans le cadre de la lutte contre le sida. Animé par des personnes-ressources issues des associations AIDES, ALCS, Alternatives Cameroun et ARCAD SIDA, cet atelier visait à... Lire la suite

31 mai 2013

Atelier de déconstruction des représentations sur les MSM à Kinshasa

Du 22 au 28 mai 2013, des membres de l'association AMO CONGO et de la FONDATION FEMME PLUS (répartis en 3 groupes) ont participé à des ateliers de déconstruction des représentations sur les MSM dans le cadre de la lutte contre le sida. Animés par des personnes-ressources issues des associations ANSS, AIDES et AFFIRMATIVE ACTION, ces trois ateliers visaient à travailler sur l'installation... Lire la suite

31 octobre 2012

Le Parcours de VIH, un "parcours du combattant"

Le "parcours de VIH" est un outil de sensibilisation au VIH/sida créé par AIDES il y a dix ans. L’association l’a fait découvrir à ses partenaires africains en octobre 2012 lors d’un atelier portant sur la lutte contre le sida en milieu de travail. Lire la suite
Voir toutes les actus

Carte des membres

header home Aides

Le collectif dénommé Réseau Afrique 2000 unit depuis 1997 des associations de lutte contre le sida d'Afrique subsaharienne francophone et une association française, AIDES. Plate-forme d’échanges de savoirs-faire associatifs, le Réseau Afrique 2000 a pour vocation de mutualiser, valoriser, diffuser et renforcer les expertises communautaires des membres. Il regroupe 31 associations issues de 17 pays (Algérie, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, France, Guinée Conakry, Mali, Maroc, Niger, RCA, RDC, Rwanda, Tchad, Togo et Tunisie).

Les associations du Réseau Afrique 2000 ont permis l'accès aux traitements et à des soins de qualité pour des milliers de personnes touchées par le VIH/sida.

Elles ont notamment démontré que l'accès aux traitement est possible y compris dans des contextes de grande pauvreté. Elles ont également contribué à l'obtention de la gratuité des traitements, à la décentralisation de la prise en charge ou encore à la prise en charge des populations les plus exposées.

Fortes de ces succès, les associations du Réseau se sont fixé comme objectif de contribuer à l'accès gratuit à une prévention, à des traitements et à des soins de qualité pour TOUTES les personnes vivant avec le VIH/sida.